Partager :

Par Franck Naga, naturopathe BiloBia Toulouse

La méditation est aujourd’hui démocratisée.
Quels avantages peut-elle nous apporter sur notre moi profond ? En quoi la période estivale est-elle favorable à cette pratique ?

On en parle de plus en plus, beaucoup d’idées reçues circulent autour de la méditation mais quels avantages peut-elle nous procurer réellement et pourquoi la période estivale est-elle favorable à cette pratique ?

La méditation estivale ou comment profiter pleinement de nos vacances d’été

Les avantages de la méditation en écoutant notre moi profond

Démystifions tout d’abord la méditation, en posant simplement le postulat suivant :

  • elle n’est pas réservée à la pratique spirituelle seule,
  • elle est un outil puissant et très pragmatique dont tout le monde peut profiter si elle est correctement pratiquée, c’est à dire librement !

Sous l’emprise de l’ego qui utilise le mental (la psychologie) comme outil de prédilection, nous sommes enclins à tout vouloir contrôler, à nous identifier à telle ou telle chose dans des schémas de conditionnement et de croyance (notre zone de confort, ce qu’on connait). Nous naviguons la plupart du temps entre les extrêmes, peurs/passé et désirs/futur, en oubliant que la seule chose que l’on contrôle à peu près c’est notre présence à l’instant, en nous centrant ! L’égo nous détache de notre moi profond, la méditation permet de refaire communiquer les deux en nous recentrant sur notre être intérieur, nos aspirations profondes, en vivant pleinement l’instant présent.

Beaucoup d’avantages à méditer, les principaux sont les suivants : s’ancrer profondément, calmer le mental, faire circuler l’énergie, se recentrer pour retrouver progressivement une unité intérieure, mieux reconnaitre nos aspirations profondes, réduire le stress, favoriser son bien-être, …

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que vouloir changer l’extérieur pour aller mieux est une cause vaine qui nous coûte beaucoup d’énergie et de temps précieux (résistance non adaptative et contre productive). Évoluer en soi même, à son rythme, constitue le seul élément efficace pour mieux discerner, trier, acter nos nécessités premières, en conscience (non résistance adaptative et super productive). La méditation est l’outil vital par excellence pour écouter notre enfant intérieur, notre moi profond dont lui seul connait ce qui est bon pour nous, dans la mesure où il nous recentre vers l’essentiel qui nous habite !

L’été, période favorable à la pratique de la méditation

L’été est une période propice à cette pratique. Nous avons plus de temps, notre rythme d’activité ralentit. Dans le même temps, la méditation nous servira aussi à canaliser l’énergie du feu de l’été pour en bénéficier lors de la reprise d’activité à la rentrée !

Voyons comment pratiquer maintenant librement la méditation (en posant une intention singulière avant ou pas). Juste un petit conseil avant pour les “nerveux”, ne pas essayer d’arrêter son mental volontairement car ce serait lui-même qui voudrait se calmer. Cela est vain d’avance. Il convient d’enlever la tendance sérieuse à méditer pour au contraire s’amuser à méditer (un jeu) dans la joie et l’amour de soi même :

Vous êtes assis sur une chaise confortable ou un fauteuil. Vous êtes relativement droit, les bras relâchés et la main droite sous la main gauche (ou l’inverse). Vos mains sont placées sous le nombril paumes vers le ciel les pouces reliés (très important). Soyez attentifs aux points suivants :

  • fermez les yeux ou gardez-les légèrement entrouverts
  • enracinez vos pieds dans le sol
  • imaginez des racines qui poussent des pieds à la terre très profondément (ancrage au pôle terre)
  • relâchez épaules, mâchoire, front, trapèzes jusqu’au bassin (ouverture pôle ciel)
  • louchez légèrement (vers le 3ème œil entre les sourcils pour calmer le mental et se tourner vers l’interne)
  • concentrez-vous sur la respiration abdominale et rénale pour relier les 2 pôles (les 2 pouces en contact venant fermer la boucle énergétique)
  • placez-vous ensuite dans une attention globale de tout le corps en laissant monter, sans forcer, un sourire jusqu’aux lèvres
  • concentrez-vous ensuite sur la chaleur qui envahit vos mains puis progressivement le reste du corps, jusqu’à former une bulle énergétique autour de vous
  • intensifiez votre respiration qui viendra énergisée votre bulle énergétique
  • enfin, sans vous endormir et en laissant la respiration s’amenuiser progressivement, laissez venir ce qui doit venir, sensations, mots, rêves éveillés, couleurs, nouveaux avatars de votre moi…)
  • pas de temps précis, on peut méditer dès fois 5 min, d’autres fois 2h

Amusez-vous bien !

Franck, naturopathe BiloBia Toulouse est l’auteur de cet article