Partager :

Par l’équipe BiloBia.

Un antibiotique aux huiles essentielles
pour lutter contre la résistance de certaines bactéries.
Une découverte majeure
qui pourrait révolutionner le monde de la pharmacie.

L’inefficacité de certains antibiotiques due à la résistance de bactéries diverses pose un vrai problème. Pour pallier à ce constat, le chercheur en pharmacologie Adnane Remmal a peut-être trouvé la solution. Le microbiologiste associe ces antibiotiques à des huiles essentielles, venant les redynamiser. Une découverte majeure qui pourrait bien révolutionner l’univers de l’industrie pharmaceutique et du médicament.

Un antibiotique aux huiles essentielles, une révolution naturelle majeure

Une carrière consacrée à la lutte contre l’antibiorésistance

La résistance aux antibiotiques inquiète sérieusement le monde scientifique. Une véritable menace pour la santé publique avec 25 000 morts chaque année en Europe.

Une récompense vient d’être attribuée le 15 juin 2017 à Venise, le Prix européen de l’inventeur 2017 par l’Office européen des brevets. Ce prix a été décerné au chercheur marocain, Adnane Remmal. Jamais un scientifique du continent africain n’avait encore eu droit à une telle distinction. Toute la carrière de ce chercheur a été consacrée à la lutte contre l’antibiorésistance.

Inspiré des de l’olfactif de son Maroc natal, il a remis au goût du jour une approche simple, naturelle et hautement efficace : la pharmacie intégrative, au croisement de la pharmacie conventionnelle et de la pharmacopée traditionnelle. Il a ainsi étudié la faisabilité d’utiliser les principes actifs des huiles essentielles pour lutter contre les bactéries.

Adnane-Remmal

Des principes actifs naturels, les huiles essentielles

La tradition marocaine et sa médecine utilisent tout ce que nous offre la nature dans son plus bel état, à travers notamment les plantes aromatiques contenant des huiles essentielles. Leurs principes actifs permettent de lutter contre les bactéries. Pour les rendre efficaces tout en minimisant les effets secondaires et iatrogènes, Adnane Remmal a orienté ses travaux de recherche sur une synergie huiles essentielles / antibiotiques.

Les principes actifs des huiles essentielles ne permettent pas seulement de lutter contre la résistance aux antibiotiques, ils permettent aussi de détruire efficacement les bactéries (exemples avec un principe actif extrait de l’eucalyptus ou encore avec le carvacrol, une molécule antibactérienne présente dans le thym, la marjolaine et l’origan).

Après dix ans de recherche, Adnane Remmal a breveté son invention, les essais cliniques étant en cours de finalisation. Son invention permet précisément aujourd’hui de savoir comment développer la résistance des antibiotiques et comment développer leur efficacité. La commercialisation de son médicament 100% marocain, par le laboratoire pharmaceutique Sothema, est prévue pour le début 2018.

La découverte d’Adnane Remmal annonce peut-être une révolution plus globale dans le monde de la pharmacie et du médicament. À termes, les principes actifs d’huiles essentielles pourraient aussi être utilisés dans d’autres classes de médicaments traditionnels. Une révolution qui prend racine au croisement de la pharmacie conventionnelle et de la pharmacopée traditionnelle, la pharmacie intégrative.

Par l’équipe BiloBia.