Partager :

Par Marion Mourrin, naturopathe BiloBia Paris

Le souffle, c’est la vie. La respiration est fondamentale à notre existence. Elle nous apporte de nombreux bienfaits, elle est le socle de toute approche énergétique. Qu’est-ce que la respiration en conscience ? Quelles méthodes de respiration pratiquer ?

Le souffle, c’est la vie. Dès que l’on naît, respirer est nécessaire et en même temps instinctif. On ne nous apprend pas à respirer, et pourtant les nouveau-nés savent utiliser leur abdomen pour faire le plein d’oxygène. On le voit très bien lorsqu’ils dorment : leur ventre se gonfle et se dégonfle naturellement. Des chercheurs ont constaté que c’est aussi de cette manière que respirent les dormeurs, les peuples qui vivent en harmonie avec la nature ou encore les animaux.

La respiration en conscience : bien respirer pour vivre une vie à couper le souffle

La respiration est conscience. En jouant sur le rythme, on peut induire certains effets, notamment pour une meilleure gestion du stress et des émotions. Le yoga nous enseigne justement l’importance de bien respirer pour être concentré et réaliser correctement les postures. On le voit bien aussi lorsque notre mental est trop présent, il s’agit de revenir alors à notre respiration, ce souffle d’énergie en nous.

Plusieurs techniques existent pour bien respirer et chacune a ses particularités. Ce que l’on retrouve en commun est le fait de respirer par le nez, car c’est physiologiquement le plus adapté : les poils à l’intérieur de la fosse nasale filtrent l’air. On retrouve dans la muqueuse nasale les nerfs olfactifs et sympathiques reliés au centre végétatif du cerveau qui interviennent dans le rythme respiratoire. La sagesse orientale enseigne que le nez permet l’introduction du prana.

Pour se réharmoniser et mieux gérer ses émotions, le corps a besoin d’une certaine amplitude, de manière à bien remplir nos poumons pour que l’oxygénation cellulaire puisse se faire en profondeur et permettre un bon retour veineux, notamment dans les membres inférieurs.

L’hyperoxygénation amène une alcalose, intéressante pour se débarrasser de nos excès acides – notamment apportés par le stress, alors que la suspension à vide des poumons provoque une acidose. Alterner les deux favorise les modifications d’état de conscience, que l’on retrouve par exemple dans la respiration holotropique de Stan Grof.

Les méthodes de respiration

J’ai sélectionné quelques méthodes de respiration que je vous invite à glisser dans votre quotidien sous forme de petits rituels. Vous pourrez les pratiquer le matin ou à chaque fois que vous sortez de chez vous, en fonction de votre ressenti et de vos besoins.

La cohérence cardiaque

Elle permet d’aligner le rythme de la respiration avec le rythme cardiaque. Cette méthode démocratisée par David Servan-Schreiber est très intéressante. Elle a pour effets de réduire l’intensité des effets du stress sur notre organisme, d’augmenter notre système de défense immunitaire, de prendre de meilleures décisions et de développer notre intuition. Plutôt utile… !

Au quotidien je recommande de faire l’exercice en regardant cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=bM3mWlq4M8E

La respiration alternée ou Pranayama

C’est un type de respiration qui permet de purifier les canaux énergétiques du corps et d’induire un état de relaxation. Elle est très utilisée dans le Hatha yoga. Avec le pouce droit, bouchez la narine droite et inspirez l’air de la narine gauche 6 secondes. Marquez une pause pendant 6 secondes. Puis relâchez le pouce et bouchez la narine gauche avec l’auriculaire et expirez de la narine droite 6 secondes. Faites le cycle au moins 4 fois pour ressentir tous les effets.

La respiration énergisante

Dans cette pratique, l’inspiration est plus longue que l’expiration. Il n’y a pas de suspension respiratoire. Inspirez profondément depuis le ventre pendant au moins 5 secondes puis expirez 3 secondes. Faites le cycle inspire-expire 5 fois. Et ressentez l’énergie en vous. Très bien pour les matins difficiles !

La respiration sacrée

Elle permet d’induire un état propice à la méditation et à la régénération cellulaire, apportant bien-être et relaxation. Avant de commencer la respiration, apportez une intention. Respirez profondément et doucement, alors que vous dilatez le ventre puis la région de la poitrine en visualisant le souffle montant doucement et sortant par le sommet de la tête. Quand vous avez rempli les poumons au maximum, retenez le souffle pendant la même durée que celle de l’inspiration. Visualisez une balle de Lumière descendant doucement de votre colonne de Lumière, alors que vous relâchez peu à peu le souffle. En rentrant le ventre, retenez la respiration pendant la même durée avant de commencer la prochaine Inspiration.

Marion, naturopathe BiloBia Paris est l’auteur de cet article

Naturopathe Paris Marion Mourrin