Partager :

Par Marion Mourrin, naturopathe BiloBia Paris

Plus zen et relaxé au quotidien pour une vie meilleure ?
Voici une sélection de quelques huiles essentielles

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

 

Les huiles essentielles sont holistiques, c’est à dire qu’elles ont une action à la fois sur le corps, l’esprit, l’énergétique et l’âme. Certaines d’entre elles ont une action très bénéfique sur les états d’agitation, de stress ou d’angoisse. Pour être plus zen au quotidien, voici une sélection de quelques huiles essentielles pour la relaxation qui peuvent changer votre vie !

Huiles essentielles pour la relaxation

Lavande vraie ou lavande fine

C’est la reine des huiles essentielles ! Relaxante par excellence, la lavande vraie ou lavande fine agit sur le système nerveux en régulant les systèmes orthosympathique – celui de l’action, et parasympathique, celui du repos. Sa richesse en esters procure un apaisement sur le rythme cardiaque, diminue la pression artérielle et agit comme un antispasmodique.

On peut l’appliquer aussi bien sur la peau, la respirer, l’absorber par voie orale ou bien l’utiliser en massage. En interne, on prend 1 à 2 gouttes sur une cuillère à café de miel, en massage sur le plexus solaire et les poignets. On peut l’utiliser pure. Très vite, on se sent plus détendu. En olfaction aussi elle révèle tout son potentiel. On peut associer cette olfaction avec une respiration abdominale pour un effet encore plus rapide.

La lavande est très facile d’utilisation pour tous – hormis les femmes enceintes de moins de 3 mois et les nourrissons de moins de 6 mois.

Petit grain de bigarade ou néroli

Également riche en esters, le petit grain de Bigarade ou Néroli est composé en plus d’alcools monoterpéniques qui lui permettent de remédier aux situations psychologiques instables et à la déprime. Comme la lavande, cette huile essentielle est utilisable en inhalation ou diffusion, par voie cutanée et par voie orale. Elle est déconseillée pour les femmes enceintes de moins de trois mois et les nourrissons de moins de trois mois. Les personnes asthmatiques prendront garde de demander conseil à un spécialiste en aromathérapie avant de l’utiliser.

Camomille romaine

Sa douceur est caractéristique et nous berce dans sa quiétude. Pour atténuer les angoisses, on prendra une goutte pure de camomille romaine sous la langue. On peut aussi respirer cette huile essentielle directement dans le flacon ou bien se masser avec une goutte sur le plexus solaire. Le massage peut être réitéré tous les quarts d’heure en période de crise. Les personnes épileptiques prendront soin de demander conseil à un professionnel formé en aromathérapie avant de l’utiliser. Les femmes enceintes de moins de trois mois et les nourrissons de moins de trois mois doivent l’éviter.

Encens

Sous sa forme d’huile essentielle, il est peu connu et pourtant il gagne à être utilisé ! Riche en sesquiterpènes, l’encens agit comme un excellent calmant pour une relaxation optimale. Il possède des vertus pour chasser les idées noires et la dépression. Il est, comme celui que l’on brûle, propice à la méditation. Seuls les adultes pourront l’utiliser. C’est dans l’olfaction et la diffusion qu’il révèle toute sa puissance, mais ses vertus sont aussi très bénéfiques en massage : on mélange 20% d’huile essentielle avec une huile végétale. Demandez conseil à votre référent en aromathérapie pour les personnes asthmatiques et épileptiques.

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

 

Marion, naturopathe BiloBia Paris, est l’auteur de cet article

Naturopathe Paris Marion Mourrin