Partager :

Par Marjorie Gobbini, diététicienne bio BiloBia

Plus de fruits et légumes pour couvrir nos besoins nutritionnels, une question de justesse, d’équilibre, de bon sens.
Quand les consommer ? En quelle quantité ? De quelle qualité/provenance/saison ?

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Depuis un peu plus de 2 ans, je participe à la création notamment d’une cantine scolaire bio, dans une Calandreta de Toulouse (école bilingue Occitan/Français à la pédagogie Freinet). L’idée était d’offrir à ces enfants une nourriture saine, 100 % bio et locale, avec une chef qui cuisine sur place. L’objectif a été atteint avec succès. Dans le cadre de mon travail, à chaque fin de service, j’écris le menu du lendemain dans le hall d’entrée.

Pas plus tard qu’hier, près du tableau/menu, j’ai aperçu un papier A4, affiché par un enfant où il est noté : « Il faut manger 5 fruits et légumes par jour ». Cela m’a interpellé, je me suis dis qu’on nous a tellement martelé l’esprit avec cette phrase, tel un commandement, que même un enfant de primaire l’affiche sur un mur !! Je me suis demandée ce que cela pouvait bien signifier pour lui…

Alors que je cherchais mon sujet d’article pour ce mois-ci, j’ai pensé que c’était une très bonne idée que de parler de cette recommandation de l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) lancée lors de la campagne 2007 contre l’obésité.

Manger 5 fruits et légumes par jour

Effets pervers du slogan

Manger 5 fruits et légumes par jour ! En fait, j’ai toujours trouvé cette idée saugrenue, j’avoue ! En faisant des recherches sur le sujet, je suis tombée justement sur une information qui expliquait que l’INPES était en train de travailler sur la refonte de cette campagne de lutte contre l’obésité.  Suite à une étude menée auprès d’étudiants consommateurs de junk food, ils se sont en effet rendu compte que cette campagne avait finalement un impact plutôt négatif car suscitant un effet inverse que celui qui était souhaité !

L’étude a ainsi démontré que les étudiants mangeaient plus de gras dans la partie salée de leur repas car ils se faisaient la réflexion qu’ils prenaient des fruits en dessert ! Consommer des fruits dans leur repas, déculpabilisaient les étudiants qui, du coup, se permettaient des mets salés plus gras !

Pourquoi manger 5 fruits et légumes par jour ?

Afin de couvrir les besoins nutritionnels de notre organisme, l’objectif de cette campagne était d’amener les gens à consommer plus de fruits et de légumes au quotidien. Par la même, de lutter contre l’obésité.

Mais il ne suffit pas d’ajouter ces 5 fruits et légumes dans son quotidien pour être sûr de ne pas être obèse ! Tout est question de justesse, d’équilibre, de bon sens.

Qu’entend-on vraiment par manger 5 fruits et légumes par jour ? Quand doit-on les consommer dans notre journée ? En quelle quantité ? De quelle qualité/provenance ?

Quand ?

Si par exemple les fruits sont consommés en fin de repas, leur sucre rapide, nous permettant de les digérer en peu de temps, va venir emprisonner le bol alimentaire. Cela formera alors des fermentations, des ballonnements… On pourra ressentir une baisse d’énergie car notre système digestif sera en train de travailler durement parce qu’empêché par la digestion de ces fruits.

C’est pourquoi, il est souvent conseillé de manger les fruits au moins une heure avant les repas et 2 bonnes heures après.

Quantité

Manger des fruits et légumes nous apportent des fibres, des vitamines, des minéraux ; ils permettent de nous hydrater et d’équilibrer l’acidité de notre corps. On parle même d’aliments anti-cancers.

Mais manger 2 pommes, 1 orange et 2 légumes par jour ne revient pas à la même chose que de manger 1 kiwi, 2 mandarines et 2 légumes. Les quantités, les portions ne sont pas identiques.

Si on consomme des fruits en trop grosse quantité, cela peut nous apporter trop de fructose. Avec comme conséquence une hausse de l’acidité urique, de l’hypertension, du diabète et des problèmes de foie

Qualité, provenance et saison

Manger 5 fruits et légumes par jour ! Si on en consomme chaque jour, comme le dicte cette campagne, en allant les acheter au supermarché du coin, on risque de cumuler dans son corps une bonne quantité de polluants ! C’est pourquoi il est plus juste de les acheter à des petits producteurs qui ne traitent pas ou dans des magasins spécialisés en alimentation biologique.

En règle générale, on trouve dans ces magasins bio les fruits et légumes de saison. Même si, vous me direz, on en trouve aussi malheureusement des hors saison depuis quelques petites années…

Nous n’avons aucun intérêt à consommer des fruits et légumes hors saison, autant pour notre organisme que pour notre portefeuille mais aussi notre environnement !

Les magasins bio sont pris entre 2 constats :

  • leur éthique liée à l’alimentation biologique, qui par essence respecte l’environnement, donc le temps des saisons,
  • et dans le même temps devoir répondre à la demande du client qui souvent, habitué au supermarché classique, achète de tout en toute saison ! Mais ceci est un autre sujet, fort intéressant d’ailleurs !

Tout cela me fait songer à une phrase de Maurice Mességué (l’un des promoteurs de la phytothérapie) ; il disait que notre corps a besoin des plantes qui se trouvent dans notre jardin. J’ai toujours trouvé cette idée intéressante. Il me semble évident que notre organisme a juste besoin des fruits et légumes qui poussent autour de chez nous, dans notre département, notre région, en lien avec notre climat, notre environnement.

On voit bien que d’acheter des produits hors saison coûte bien plus cher car cela demande du transport et des intermédiaires supplémentaires qui font augmenter le tarif. Ce qui n’est pas sans conséquences pour notre planète !

Pour conclure

En conclusion, je dirais oui, manger des fruits et légumes au quotidien est excellent pour notre santé. Mais faisons-le en conscience, en faisant des choix justes, en pensant global. Ceci permettra à ce que tout le monde soit gagnant : notre corps, nos finances, nos producteurs locaux et notre environnement.

Tient, demain, je vais essayer de trouver l’enfant qui a mis cette affiche !…

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Marjorie, diététicienne bio BiloBia, est l’auteur de cet article

Coach diététicienne. Sans gluten, sans lactose. Cuisine saine et bio. Végétarien. Marjorie Gobbini