Partager :

Par Marjorie Gobbini

Les affections hivernales par l’approche de l’Ayurvéda :
trucs et astuces, alimentation à privilégier et à éviter, recette

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Allez hop, c’est parti ! Nous voilà à l’amorce de la saison froide, on commence à bien sentir l’énergie de l’hiver pointer son nez. Ces variations de températures que nous avons connues il n’y a pas encore si longtemps ont eu pour conséquences de nous mettre bien à mal ; gastro, rhumes, grippes et autres maux et maladies de l’hiver bien carabinées ne nous épargnent pas… Les salles d’attente des médecins ne désemplissent pas, la panoplie des anti-tout est distribuée à tour de bras ! Depuis une dizaine de jours, je suis moi-même touchée par un bon gros rhume/grippe, céphalées, nez qui coule, irritations des muqueuses, puis toux… En premier lieu et en complément d’une visite qui s’impose chez son médecin traitant, je me base aussi sur une complémentation naturelle et simple, en veillant bien évidemment à être vigilant quant aux contre-indications naturelles et allopathiques administrées. Voici quelques-unes des solutions naturelles qui existent, issue de notre chère médecine Ayurvédique.

Maux et maladies de l’hiver

L’Ayurvéda pour traiter les affections hivernales

Au regard de l’Ayurvéda, qui a été présentée dans un précédent article, nous avons à notre portée de quoi éviter l’aggravation de nos maux et maladies de l’hiver, voir même d’y échapper en douceur !

Il faut savoir que la saison hivernale est propice à l’accumulation de Kapha car c’est une saison froide, sèche mais aussi bien humide, lourde et nuageuse.

Ainsi, rhume, grippe et toux sont une congestion et une irritation de l’appareil respiratoire qui sont habituellement provoquées par l’aggravation du Kapha (même si Pitta et Vata peuvent aussi être en cause).

Une augmentation de Kapha est liée aux aliments ingérés, à l’environnement et au style de vie qui sont de nature Kapha (3 points majeurs de la santé en Ayurvéda). Une nourriture lourde et/ou froide en période hivernale, aura pour conséquence une digestion difficile qui va se transformer en toxines (appelées Ama). Ce qui va contribuer à augmenter Kapha, notamment si ces toxines se déposent dans les endroits spécifiques à Kapha telles que que la poitrine et la partie supérieure du corps (tête, cou, poumons et estomac).

Alimentation à éviter

Dans la continuité de ce qu’il vient d’être précisé, il est donc apprécié d’éviter tous les aliments Kapha, c’est-à-dire qui forme Ama, soit :

> les produits laitiers (refroidissants et créaient des mucus),

> les aliments sucrés (fruits secs) ou trop aigres, les bananes,

> les produits animaux,

> le blé (refroidissant),

> les aliments crus (refroidissants),

> les aliments lourds (huileux, frits et gras),

> la nourriture froide, congelée ou surchauffée

L’Ayurvéda préconise d’opter pour un régime Kapha, avec une nourriture chauffante et digeste.

Alimentation à privilégier

> les légumes cuits à la vapeur, la soupe de légumes (choux, oignons, ail…) qui vont apporter des liquides à nos corps déshydratés par le froid de l’hiver mais aussi soutenir la détoxification de l’organisme qui a tendance à cumuler en cette période,

> les fruits non juteux (particulièrement la pomme),

> n’hésitez pas à boire des tisanes avec un peu de miel (3/4 tasses par jour suffisent, le miel étant détoxifiant, chauffant et énergisant),

> et si vous aimez, il est important de mettre des épices dans tous vos plats (gingembre, cannelle, poivre, girofle…). Le côté feu, donc pitta des épices, va venir apporter de la chaleur à votre corps, à votre digestion et permettra la circulation de l’énergie.

Autres petites astuces contre les maladies de l’hiver

> faites des inhalations avec simplement quelques gouttes de citron ou d’huiles essentielles d’eucalyptus.

> si vous vous le sentez, faites une diète d’une journée en absorbant seulement de l’eau, du bouillon de légumes. Cela mettra votre corps au repos et lui permettra de lutter avec plus de force contre la maladie.

> buvez de l’eau à température ambiante avec un jus de citron (sans sucre ajouté), ce qui permettra d’éliminer les toxines.

> pensez à maintenir votre corps au chaud, surtout la tête, la poitrine et les pieds. Pour éviter la maladie en général, couvrez vos extrémités lorsque vous sortez.

Attention, évitez de dormir en journée car cela entraîne une augmentation de kapha.

Petite recette contre la toux, l’un des maux et maladies de l’hiver

Voici une recette typiquement ayurvédique, qui va vous aider à vous séparer de votre toux, en tous cas de bien la calmer. C’est une recette spéciale pour les courageu(ses)x car ça « déménage » !

Dans une petite tasse, mélangez 1 cuillère à café de curcuma en poudre, 1 cuillère à café de poivre en poudre (il est préférable de le moudre à la minute pour profiter de toutes ses vertus) et 1 cuillère à café de gingembre en poudre.
Mélangez bien les 3 épices puis prenez une demi-cuillère à café du mélange que vous saupoudrerez sur une cuillère de miel.
Pour les moins courageu(ses)x, diluez dans de l’eau tiède.
A renouveler 2 fois par jour.

Voilà, vous êtes paré(e)s pour l’hiver à présent ! En espérant que ces petites astuces et cette recette vous permettront de passer l’hiver plus serein(e)s et d’échapper ou de réduire les maux et maladies de l’hiver. Un doux et bon hiver à vous !

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Marjorie Gobbini est l’auteur de cet article