Partager :

Par Marion Mourrin

Pourquoi en faire une ? Quand la faire ?
Quels aliments choisir et quels types de monodiètes ?

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des monodiètes et de leurs vertus sur l’organisme ? Une monodiète consiste à ne manger qu’un seul aliment pendant au moins 24h pour s’épurer et limiter les dépenses d’énergie.

Monodiètes

Pourquoi faire une monodiète ?

L’organisme a parfois besoin d’une detox, suite par exemple à une semaine où les repas ont été copieux, ou après des vacances où l’on n’a pas pu toujours maîtriser son alimentation. Retrouvez la détox de printemps dans le numéro en cours de Santé Naturo.

L’avantage d’une monodiète est qu’elle est facile à faire, et que ses effets sont rapides ! Elle permet au corps de gérer les toxines qui l’encombrent pour mieux les éliminer. Lorsque le bol alimentaire est plus frugal, la fermentation et les gaz s’en trouvent diminués. Environ un tiers de nos dépenses énergétiques sont liées à la digestion. Avec une monodiète, on a alors un regain d’énergie qui fait beaucoup de bien !

Les intestins sont souvent malmenés. Quand ils sont encombrés, cela peut se répercuter au niveau de l’immunité, car 60 à 70% des cellules immunitaire se situent au niveau intestinal. Ils peuvent aussi impacter le système nerveux puisque nous avons 200 millions de neurones dans nos intestins, qui en fonction de leur état ont un impact sur notre humeur : environ 90% de la sérotonine est sécrétée au niveau des intestins.

Quand faire une monodiète ?

Il est plus facile pour commencer de faire une monodiète un jour où l’on ne travaille pas. Cela évitera d’être trop préoccupé par cette alimentation qui change du quotidien. Une fois que l’on est bien rôdé en matière de monodiète et si notre vitalité est suffisante, on peut l’intégrer dans notre semaine. En revanche, il est déconseillé de suivre une monodiète chez une enfant, lors d’une grossesse, ou dans une période de fatigue.  Les personnes qui présentent des troubles alimentaires doivent aussi éviter.

Quels aliments choisir pour une monodiète ?

Plusieurs aliments sont intéressants pour une monodiète. Evidemment, on choisira un produit brut pour que l’assimilation soit facile. On prendra exclusivement des aliments bio pour éviter d’encrasser l’organisme. Si les toxines se focalisent au niveau ORL ou au niveau du foie, c’est qu’elles sont de nature colloïdale. Pour s’en débarrasser, on privilégiera des fruits ou légumes crus de préférence ou cuits. Si vous avez des douleurs articulaires, des problèmes de peau ou au niveau des reins, ces déchets sont de nature cristalloïdale, on se tournera vers les légumes crus ou cuits ou bien le riz.

Il n’est pas nécessaire de se restreindre sur les quantités. Il suffit simplement de bien choisir l’aliment qui correspond à l’effet recherché et à nos besoins. On fera particulièrement attention à s’hydrater suffisamment pour permettre l’élimination des déchets qui se retrouvent en circulation.

RECEVEZ GRATUITEMENT LA REVUE

La monodiète de pomme

C’est sûrement la monodiète la plus répandue et la plus efficace. On peut associer des pommes sous toutes ses formes : brutes, en jus, compotes, pommes au four. Elle permet de réguler la glycémie et le cholestérol. De manière plus générale, elle vient purifier le sang. Sa pectine vient absorber les toxines et provoque un effet de satiété toujours intéressant en monodiète ! C’est une cure excellente pour perdre un peu de poids, pour régénérer un foie faible, pour apaiser la nervosité et pour prévenir les affections bronchiques.

La monodiète de raisins

Très courue à la rentrée, cette monodiète permet de faire le plein de resvératrol et autres antioxydants. Ils ont des vertus protectrices et antivieillissement, notamment pour le cœur et la peau. Sa richesse en potassium, fer, magnésium, calcium et en eau en font un bon diurétique et reminéralisant.

La monodiète de carottes

Avec un taux exceptionnel de vitamine A, de vitamine B, C et E et de très nombreux minéraux, la carotte est dépurative, tonique, reminéralisante et diurétique. Elle régularise le transit intestinal en désinfectant la muqueuse intestinale. Si vous avez le teint terne et que votre peau est fatiguée, une monodiète de carotte vous fera le plus grand bien !

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Marion Mourrin est l’auteur de cet article

Naturopathe Paris Marion Mourrin