Partager :

Par Stéphanie Grosieux

Qu’est-ce que c’est ?
Quelles sont les solutions naturelles ?

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

L’ostéoporose touche environ 10% des femmes de plus de 45 ans. Cependant, les hommes sont également de plus en plus touchés. Quelles sont les solutions naturelles afin de prévenir cette maladie ?

Lisez aussi notre précédent article : nutrition de la femme enceinte

Ostéoporose : solutions naturelles pour prévenir et traiter l’ostéoporose

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est une maladie définie comme une perte de densité osseuse. Une fragilisation du squelette amenant à une prédisposition aux fractures.

Cette maladie apparaît lorsque le taux de résorption de l’os (par des cellules nommées ostéoclastes qui résorbent la masse osseuse pour la réparer et la régénérer) est supérieur au taux de formation de l’os (par les ostéoblastes qui construisent et minéralisent les os).

RECEVEZ GRATUITEMENT LA REVUE

Quelles sont les solutions naturelles ?

L’ostéoporose est multifactorielle. Il faut donc agir sur l’hygiène de vie de façon globale.

Attention à votre équilibre acido-basique

Afin de maintenir un pH équilibré nécessaire à son fonctionnement optimal, l’organisme fait appel à un système tampon. Ainsi, lorsque vous êtes trop acidifié, votre organisme va chercher à alcaliniser son pH grâce à des bases. Si vous n’apportez pas suffisamment de minéraux alcalinisants via votre alimentation ou des compléments alimentaires, votre corps ira puiser dans ses réserves disponibles. Entre autres dans vos os, et cela causera ainsi une déminéralisation.

Que faire ?

  • Limiter voire supprimer les sources d’acides : stress, tabac, alcool, drogues, médicaments, sodas, sucre raffiné, sel raffiné, alimentation industrielle, excès de protéines, produits laitiers.
  • Apporter des aliments riches en minéraux alcalins : privilégiez au maximum les légumes et les fruits frais, variés, de saison et biologiques.
  • Boire suffisamment d’eau pure afin d’éliminer les acides via vos reins.
  • Consommer des infusions reminéralisantes : ortie, prêle, luzerne, bardane, menthe poivrée…

Absorbez-vous correctement les nutriments ?

Les nutriments sont absorbés par votre muqueuse intestinale. Si vous souffrez de porosité intestinale, de maladie de Crohn, cœliaque, ou toute autre trouble intestinale chronique, il est fort à parier que vous n’absorbez pas les nutriments de façon optimale.

Ainsi, veillez à votre santé intestinale afin de prévenir ou traiter l’ostéoporose. Vous pouvez retrouver ici notre article traitant de l’alimentation hypotoxique (régime Seignalet).

Lisez aussi le précédent article de Stéphanie Grosieux : la pratique de la méditation pleine conscience

Apport de vitamines D3 et K2

La vitamine D3 est indispensable pour la fixation du calcium au niveau des os. Mais celle-ci doit être associée également à la vitamine K2. Cette dernière permet au calcium de se fixer aux bons endroits.

La vitamine D est avant tout métabolisée par l’exposition au soleil, sur peau nue. Vous en trouverez également dans l’huile de foie de morue, le hareng, le saumon, les sardines, le thon, le maquereau… Après avoir contrôlé votre taux de vitamine D3 par une prise de sang, vous pouvez, au besoin, vous supplémenter sur les conseils de votre médecin (vitamine D3 associée à la K2).

La vitamine K2 se trouve dans le jaune d’œuf, le beurre, le foie, les fromages durs et âgés, ou encore le natto. Pour les végétariens, la vitamine K1 convertie en K2 par l’organisme, est présente dans les choux (de Bruxelles, frisé, cavalier), le brocoli, les feuilles de moutarde, de navet, ou encore les épinards.

Effet anti-inflammatoire des acides gras polyinsaturés

Notre alimentation est souvent trop riche en acides gras polyinsaturés oméga 6. Or, ceux-ci créent une inflammation et favorisent ainsi la possibilité de développer l’ostéoporose par l’inhibition de l’activité des ostéoblastes.

Privilégiez donc la consommation d’acides gras polyinsaturés oméga 3 : poissons gras et blancs, fruits de mer, huiles végétales biologiques de première pression à froid (colza, lin, noix, cameline, soja, carthame), oléagineux.

Retrouvez aussi notre article sur l’alimentation anti-inflammatoire

Bougez !

L’activité physique est importante pour la construction osseuse. Toutes les activités physiques sont bénéfiques pour la santé osseuse, mais celles à charges et impact sont plus efficaces pour l’ostéoporose : gymnastique, course, marche avec des lests, des haltères etc…

Quelques compléments alimentaires

Le silicium organique naturel de prêle et d’ortie : le silicium est un élément très important de la construction osseuse, la calcification, la minéralisation, et la solidification. En interne sous forme liquide ou en gel pour application topique.

La gemmothérapie : c’est l’utilisation des bourgeons et jeunes pousses. Ceux de pin, bouleau, ronce et séquoia sont efficaces dans le traitement de l’ostéoporose. Vous pourrez les trouver sous forme unitaire ou en complexe.

En résumé, afin de prévenir et traiter l’ostéoporose, veillez à votre équilibre acido-basique, votre santé intestinale pour une bonne absorption des nutriments, un apport suffisant en vitamines D3 et K2, ainsi qu’en oméga 3. Pratiquez une activité physique de force. Aidez-vous éventuellement de compléments alimentaires.

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Stéphanie Grosieux est l’auteur de cet article

naturopathe-montpellier-stephanie-grosieux-visage