Partager :

Par Stéphanie Grosieux

Qu’est-ce que c’est ? Quelles sont les sources d’acides, et quels sont les troubles générés par une acidification de l’organisme ? Comment alcaliniser son terrain ?

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

(Re)Lisez aussi notre précédente publication : massage traditionnel chinois Tui Na

L’équilibre acido-basique

Définition de l’équilibre acido-basique

L’équilibre acido-basique est une fonction essentielle de l’organisme, visant à préserver l’homéostasie du pH plasmatique, indispensable au maintien de la santé, donc de la vie. Notre organisme a besoin d’un équilibre entre les éléments acides et basiques.

Cet équilibre fragile est géré par un système tampon (qui va se servir des minéraux basiques présents dans notre organisme pour tamponner les acides), la ventilation pulmonaire (la respiration élimine les acides), et l’excrétion rénale (l’élimination par l’urine), permettant de rééquilibrer le pH lorsque celui devient trop acide.

RECEVEZ GRATUITEMENT LA REVUE

Les facteurs d’acidification

Comme indiqué précédemment, les poumons et les reins contribuent à réguler le pH par l’élimination des acides. Ainsi, l’hypoventilation, c’est-à-dire la diminution de la capacité respiratoire, ou sous-oxygénation, quelle qu’en soit sa cause, contribue à l’acidification de l’organisme. De même, une diminution de l’élimination rénale par l’urine, peut également générer cette tendance à l’acidité.

Par son fonctionnement normal, l’organisme produit naturellement des déchets acides (acides endogènes). Lorsque tout va bien, ceux-ci sont éliminés, et l’homéostasie du pH est assurée via les poumons, les reins, le système tampon. Notre organisme a donc la capacité naturelle d’assurer son équilibre.

Cependant, l’équilibre acido-basique est perturbé lorsque les apports en acides sont supérieurs à leur élimination, et supérieurs à l’apport en minéraux basiques (calcium, magnésium, potassium…), ou bien encore s’il y a surcharge ou dysfonctionnement des reins, des poumons, chargés d’éliminer les acides. Certaines personnes ont également une capacité métabolique d’élimination des acides peu performante. Elles vont avoir tendance à s’acidifier plus rapidement et à épuiser leurs réserves minérales.

Alors, quelles sont les sources d’acides ?

  • Le stress, l’excès de sport (générateur d’acide lactique), sont des sources d’acides endogènes, c’est-à-dire internes.
  • Il existe également des sources d’acides exogènes (externes à notre organisme) : le tabac, l’alcool, les drogues, les médicaments, la pollution, le souffre, les pesticides, fongicides…
  • Certains aliments également : principalement les plats industriels, transformés, les additifs, colorants, les protéines animales (poissons, viandes, œufs, fruits de mer) et végétales (légumineuses), les céréales, les oléagineux, le sucre et le sel raffinés, sodas, café, thé, cacao, les fruits et légumes non mûrs, ou encore cultivés sur un sol de mauvaise qualité (pauvre en micro-organismes et minéraux).

Les troubles générés par une acidification du terrain

Voici une liste non exhaustive des troubles pouvant être développés lors d’une acidification chronique, et impactant l’équilibre acido-basique :

  • Fatigue, baisse d’énergie vitale, frilosité.
  • Tendance à la déprime, la dépression.
  • Œdèmes, rétention d’eau, car les acides ont tendance à capter les molécules d’eau.
  • Cellulite, ou encore prise de poids, car les acides vont être stockés dans les lipides lorsque l’organisme n’a plus la capacité de les éliminer.
  • Déminéralisation car les minéraux alcalins présents dans l’organisme (peau, dents, cheveux, os, cartilages, muscles, tissus…) sont utilisés pour neutraliser les acides : caries, déchaussement, problèmes de peau, perte de cheveux, cheveux blancs, ongles cassants, arthrose, ostéoporose, inflammation, crampes, sciatique…
  • Perturbation du système immunitaire causant alors des troubles allergiques, des infections chroniques…

Comment alcaliniser son terrain ?

  • S’oxygéner, aller dans la nature, pratiquer des exercices de respiration, afin d’éliminer les acides par les poumons.
  • Grâce à l’alimentation, en équilibrant l’apport d’acides et de minéraux basiques, par la consommation journalière d’aliments riches en minéraux alcalins, mais étant également bio-disponibles (les jus à l’extracteur peuvent être une solution pour rendre bio-disponibles ces minéraux) : privilégier les aliments naturels, non transformés, biologiques, de saison, locaux, sans traitements, cultivés sur un sol vivant, riche en minéraux. Tout comme les œufs et la viande qui doivent provenir d’animaux élevés de façon respectueuse et nourris sur un terrain également riche en minéraux.
  • Certains aliments sont dits alcalinisants, veillez à les consommer régulièrement : légumes verts et colorés (sauf les tomates), pommes de terre, châtaignes, bananes mûres, graines germées, amandes, fruits secs (sauf l’abricot).
  • Faire tremper les oléagineux, les légumineuses, et les céréales avant de les cuire, puis les rincer, afin d’éliminer l’acide phytique (qui inhibe l’absorption des minéraux).
  • Privilégier la cuisson à la vapeur douce pour une meilleure conservation des minéraux, mais aussi des vitamines et oligo-éléments.
  • Boire suffisamment d’eau pour favoriser l’élimination des acides par les reins (sans boire exagérément pour ne pas engendrer à l’inverse une déminéralisation).
  • Gérer le stress: en cultivant la pensée positive, la gratitude, la bienveillance et l’amour, en apprenant à gérer vos émotions, mais aussi en veillant à la qualité de vos relations. Celle de votre sommeil est elle aussi importante dans la faculté d’adaptation au stress de votre organisme. Vous pouvez vous aider d’une pratique telle que la méditation, la sophrologie, le yoga, ou encore la marche, ou une activité physique douce. (Il existe autant de solutions que de causes à une mauvaise gestion du stress, au besoin faites-vous accompagner par un thérapeute.)

Pour résumer, afin de préserver votre équilibre acido-basique : limitez ou supprimez les sources d’acides, respirez amplement et buvez suffisamment d’eau afin d’éliminer les acides de votre organisme, apportez quotidiennement des minéraux basiques à votre corps grâce à une alimentation adaptée, et tentez de limiter l’impact du stress.

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Stéphanie Grosieux est l’auteur de cet article

naturopathe-montpellier-stephanie-grosieux-visage