Partager :

Par le Dr Paul DUPONT – Dermatologue, ancien Chef de Clinique d’endocrinologie et nutrition, ancien attaché des hôpitaux en dermatologie

L’huile de krill, la meilleure source d’Omega-3 :
Quelles sont ses vertus ? Quel complément alimentaire choisir ? Quelles sont les dernières innovations ?

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Huile de krill

Pourquoi les phospholipides de krill sont une meilleure source d’Oméga-3 ?

L’huile extraite du krill (crevette polaire) est certainement la meilleure source d’oméga-3 pour trois raisons majeures :

  • Ses oméga-3 sont protégés de l’oxydation par l’un des plus puissants antioxydants connus, l’astaxanthine.
  • Ses oméga-3 sont à plus de 50% sous forme soluble car liés aux phospholipides, ce qui permet leur absorption et leur transport. Contrairement aux ac- ides gras libres d’huile de poisson qui ne sont que peu solubles  dans  l’eau et donc  plus  difficilement digérés.
  • Le krill est au début de la chaîne alimentaire et vit dans les profondeurs polaires. De ce fait, son huile n’est pas polluée comme celle des poissons.

L’huile de krill présente quatre intérêts principaux pour la santé

Elle contribue :

  • aux bonnes fonctions cérébrales,
  • au bon fonctionnement du système cardiovasculaire,
  • à une bonne vision,
  • au bien-être général.

L’huile de krill permet de bonnes fonctions cérébrales, agissant par exemple sur la mémoire. La choline de l’huile de krill favorise en effet une bonne mémoire. Alors qu’autrefois on pensait que les neurones du cerveau ne pouvaient pas se renouveler, on sait aujourd’hui que c’est  possible. De nouveaux  neurones  apparaissent constamment et ils forment entre eux des liens appelés synapses. Même si la réparation neuronale est moins importante à partir de la quarantaine, elle continue même lorsque l’âge est plus avancé.

Par ailleurs l’huile de krill contient de la phosphatylserine et de la phosphatidylcholine, deux phospholipides indispensables à la régénération de neuromédiateurs cérébraux. Ils participent au fonctionnement du système nerveux sympathique.

L’huile de krill contribue également au bon fonctionnement du  système  cardiovasculaire,   par   ses DHA et par son action antioxydante. Le risque cardiovasculaire  est  en  effet  favorisé  par  l’oxydation des artères (tabac, pollution, stress oxydatif). Or, l’huile de krill contient justement l’un des plus puissants antioxydants connus, l’astaxanthine. C’est par ce biais et grâce à ses oméga-3 que le krill peut contribuer à   une protection du cœur et des artères.

L’huile de krill contribue à une bonne vision. Pour les mêmes raisons, de par son action antioxydante et sa richesse des oméga-3 DHA/EPA, l’huile de krill est utile pour la vision. Les cellules de la rétine ont en effet besoin des acides gras essentiels pour se régénérer. L’antioxydant du krill limite également la dégradation des pigments rétiniens, indispensables à une bonne vision.

L’huile de krill est utile pour le bien-être général

Lors d’une étude réalisée auprès de 120 personnes pendant un mois, on a comparé les effets de 2 capsules par jour de pure huile de krill 500 mg d’une part, de 3 grammes  d’oméga-3  d’huile  de  poisson  d’autre  part. L’huile  de  krill  s’est  révélée  bien  plus  efficace  que l’huile de poisson sur cinq des critères retenus. Avec notamment les effets suivants : amélioration de l’état général et des capacités physiques, réduction des douleurs physiques et de la fatigue, amélioration de l’activité professionnelle et amélioration de la santé en général, tant psychique que physique.

Ces observations permettent de recommander  la  prise régulière d’huile de krill NKO pour améliorer l’état  général.  Dès  qu’on  se  sent  fatigué,  elle  permet d’améliorer les fonctions générales et le moral.

Retrouvez la chronique du Dr Paul DUPONT dans Santé Naturo N°05

RECEVEZ GRATUITEMENT LA REVUE

Différentes huiles de krill existent dans les compléments alimentaires

Les   huiles   de   krill   n’ont   pas   en   effet   les   mêmes caractéristiques.  Lorsqu’on choisit une huile de krill, il faut que celle-ci soit pure. Certaines huiles, lorsqu’elles sont mélangées à d’autres nutriments, perdent en effet leur effet antioxydant.

L’huile de krill NKO

La référence est l’huile de krill NKO (Neptune Krill Oil). Cette huile a été commercialisée pour  la  première fois en 2004 en Europe, sous la marque Oemine krill NKO (disponible  dans  toutes  les  pharmacies).  Elle  se caractérise par sa richesse en antioxydants et en phospholipides. Le procédé NKO garantit qu’il s’agit bien d’une huile obtenue à froid, permettant ainsi de conserver ses capacités antioxydantes.

C’est  précisément  avec  cette  huile  que  les  diverses études ont montré son action bénéfique sur la qualité de vie, le tonus, le bon cholestérol et l’équilibre cardiovasculaire, mais aussi le maintien d’une bonne fonction des articulations, la vision, la lutte contre le stress oxydatif.

Une nouvelle qualité d’huile de krill testée chez les sportifs

huile-de-krill-oemine-superba-boostElle se nomme l’huile de krill Superba Boost. Cette huile est obtenue grâce à une nouvelle technologie exclusive, brevetée, qui repose uniquement sur des méthodes de fractionnement à basse température : sans aucun solvant, mais par l’eau et avec une méthode qui concentre des composants bénéfiques comme l’EPA/DHA. Elle est plus riche en phospholipides et en cholines. On lui reconnait une action sur le maintien des fonctions cérébrales et cardiovasculaires mais aussi des vertus protectrices pour le foie. Elle est surtout recommandée chez le sportif comme le montre une étude très récente réalisée lors d’un triathlon.

Cette nouvelle huile de krill (Oemine krill 1000 Superba boost) a fait l’objet d’une étude à l’occasion du Norseman Triathlon. Le programme de recherche, réalisé en collaboration avec l’hôpital universitaire d’Oslo, visait à approfondir ses effets lors de séances sportives. Elle a été donnée à une dose de 4 capsules par jour à certains des meilleurs triathlètes du monde. Ce triathlon extrême est un événement annuel organisé en Norvège. Il est reconnu comme l’un des plus durs du monde – et aussi le plus emblématique.

Les résultats obtenus chez ces triathlètes : amélioration des performances sportives et de la récupération physique  après  l’effort,  amélioration  des  fonctions immunitaires (qui ont tendance à baisser lors du sport intensif).

Pour en savoir plus sur l’huile de krill, découvrez le site dédié

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Le Dr Paul DUPONT
est l’auteur de cette chronique

Dermatologue,
ancien Chef de Clinique d’endocrinologie et nutrition,
ancien attaché des hôpitaux en dermatologie.