Partager :

Par Julie Houarche

Qu’est-ce que la médiation animale ?
Comment cela s’effectue ?
Découvrez cette approche qui relie l’homme à l’animal.

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

 

Médiation animale : les animaux qui murmurent à l’oreille des hommes

La médiation animale est une approche douce qui favorise les liens naturels et bienfaisants entre les humains et les animaux. Elle s’applique à toutes les activités qui impliquent l’emploi de l’animal auprès de personnes à des fins préventives, thérapeutiques ou récréatives.

Cette activité s’adresse aux personnes fragiles, aux personnes âgées, en situation de handicap ou encore en réinsertion sociale. C’est également un très bon outil pour l’apprentissage avec les enfants.

La médiation animale ne tend pas à être une guérisseuse à proprement parlé mais elle améliore l’état des personnes. Et c’est déjà un grand pas en avant !

Re.lisez notre précédent article : Alimentation et sphère ORL

Combien de témoignages convergent pour dire que l’animal est un formidable soutien en présence de personnes en difficulté morale ou physique ?

La complicité qui se crée avec l’animal permet le développement de liens affectifs qui deviennent rapidement des repères rassurants pour la personne fragile. L’animal ne juge pas et permet de diminuer le stress et l’anxiété. Il stimule, apaise et devient un formidable catalyseur de relations sociales, favorisant les changements positifs dans le bien-être émotionnel en améliorant la qualité de vie. Lorsque le soigné devient soignant auprès des animaux, il reprend confiance : de passif il devient actif et ainsi se sent utile.

RECEVEZ GRATUITEMENT LA REVUE

mediation-animale-ane-humain

Médiation animale : comment la magie opère ?

Tout d’abord, il y a un temps d’observation, de découverte, humains et animaux sont chacun dans leur bulle respective. Et puis, l’un ou l’autre approche la bulle de l’autre et un contact se crée, une rencontre a lieu.  C’est le début d’une histoire, d’un apprentissage et d’une relation qui permettra à la personne d’évoluer dans son quotidien. Autour de cette complicité nourrie par des ateliers concrets sur la motricité, la mémoire, la confiance en soi, la communication ou encore la responsabilité, le lien perdure entre l’animal et l’humain. L’intérêt pour l’autre doit être le moteur de toute l’histoire.

Panser un animal, le nourrir, l’abreuver, être à son écoute… Se sentir relier à la nature, à notre environnement. Partager ces moments avec notre famille, nos amis, nos voisins de chambre, nos thérapeutes. Ces actions sont libératrices de nos émotions, de notre trop-plein de pensées négatives. Cette tranche de vie, à la fois simple et concrète, nous ramène forcément à trouver un apaisement puis une nouvelle énergie.

Les résultats obtenus sont étonnants. D’un simple sourire sur le visage d’une personne à la prise de parole d’une autre, alors qu’elle n’avait pas ouvert la bouche depuis longtemps. Les accompagnants sont souvent déroutés car ils ne reconnaissent pas le comportement de la personne. Avec les personnes âgées souffrant de troubles de la mémoire, les thèmes de l’alimentation et du soin à l’animal sont abordés pour raviver la mémoire et la communication.

Une enfant difficile souffrant de troubles de la concentration et d’accès de colère est mise au contact des animaux médiateurs. Après quelques séances seulement, cette enfant fait d’énormes progrès car elle se sent plus valorisée, a pris de l’assurance et s’ouvre plus facilement aux autres.

Avec les enfants, les objectifs sont plus à visée pédagogique. Les thèmes abordés sont illimités (nature, animaux, écologie, langage, soins, éveil des sens, etc…). La médiation s’inscrit dans un contexte plus ludique comme des balades, des chasses aux trésors, des ateliers créatifs autours des végétaux et des animaux.

La médiation animale est aussi un excellent outil pour les personnes en réinsertion sociale. Les ateliers avec les animaux se focalisent sur l’estime de soi, la confiance en nous-même et nos capacités, l’intégration dans un groupe social, les valeurs de respect et de persévérance.

L’idéal dans le travail relationnel entre les animaux et les humains est d’arriver à une meilleure unité corps-esprit.

mediation-animale

Exemple d’activité de médiation animale : la ferme sociale de l’Âne qui rit

mediation-animale-2Dans les coteaux ariégeois, sur les hauteurs du Fossat, la ferme sociale de L’Âne qui rit est un havre de paix où toutes les espèces d’animaux cohabitent en liberté sur 6 hectares de prairies. Parfois, la ferme se déplace aussi, en institution ou en crèche, avec dans ses « bagages » des chèvres, des poules, des lapins et des poussins. Mais rien ne vaut la visite sur la ferme car un milieu nouveau pour les personnes stimule davantage les émotions et crée de beaux souvenirs.

Plus d’infos sur la ferme :

Ferme Michelet
Association loi 1901 

09130 Le Fossat             

Téléphone : 06 52 38 97 32
Email : lanequirit@outlook.com

Facebook : lanequiritfermesociale

Lorsque l’on observe les animaux à la ferme, il émane d’eux un tel bien-être que l’on imagine difficilement toute l’organisation nécessaire à faire vivre le lieu. Je me demande parfois si mes animaux se rendent compte de l’immense bonheur qu’ils procurent à ceux qui leur rendent régulièrement visite.

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

 

Julie Houarche est l’auteur de cet article