Partager :

Par Stéphanie Grosieux

Est-il possible de se préparer à être parents en conscience, sur un plan holistique
(physique, psycho-émotionnel, énergétique, spirituel) ?
Pourquoi et comment faire ?

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Donner la vie : se préparer à être parents en conscience

Nous n’avons pas toujours conscience de tout ce qu’implique de donner la vie, puis d’être parents. Nous transmettons ce que nous sommes à nos enfants, nous leur léguons notre patrimoine : nos forces et faiblesses physiques, psychiques, émotionnelles, énergétiques. Et même bien plus que cela. Le transgénérationnel agit pleinement et en profondeur sur votre enfant.

Alors, est-il possible de se « préparer » à être parents sur tous ces plans ? Pourquoi et comment faire ?

« Le déni d’une génération fait le délire de la génération suivante » – Dr Olivier Soulier

(Re)lisez notre précédent article : Méditation enfants, conseils pratiques

Se préparer à être parents sur le plan physique

Pourquoi prendre soin de sa santé physique ?

  • Afin de potentialiser la fertilité de l’homme et de la femme, et donc augmenter les chances de concevoir ;
  • Pour que la future maman soit en pleine santé afin de vivre la grossesse, l’accouchement, et peut-être l’allaitement, pleine de vitalité et donc en pleine possession de toutes ses capacités physiques et physiologiques, tous ces moments de vie (malgré le grand bonheur qu’ils apportent) étant de grands consommateurs d’énergie ;
  • Mais aussi pour transmettre à l’enfant un bon patrimoine génétique (qu’il est possible de faire évoluer favorablement grâce à l’hygiène de vie) et donc une force vitale optimale, des ressources physiologiques les plus saines possibles. Ici, les deux parents sont par conséquent concernés.

Il faut donc veiller à potentialiser votre propre force vitale via l’optimisation de l’hygiène de vie, en agissant en particulier sur :

  • L’équilibre hormonal, les hormones gérant de façon très subtile et délicate l’intégralité des fonctions de l’organisme, et en particulier celle qui nous intéresse ici, la reproduction.
  • La santé des organes d’élimination ou émonctoires, et donc une bonne gestion et élimination des toxines par ceux-ci.
  • Un bon équilibre acido-basique, l’acidification du terrain étant l’une des causes les plus fréquentes de nombreux troubles.
  • La santé intestinale, l’importance des intestins dans la santé globale n’est aujourd’hui plus à prouver (digestion, assimilation des nutriments et synthèse, élimination des toxines, immunité, équilibre psycho-émotionnel…).
  • Une hygiène alimentaire permettant un apport suffisant en micro et macronutriments, en éléments vitalisants via une alimentation vivante, et une digestion et donc assimilation optimales.
  • L’équilibre du système nerveux autonome (entre para et orthosympathique) gérant la régulation des fonctions automatiques de l’organisme (respiration, rythme cardiaque, digestion, transpiration, température, érection, éjaculation, etc…) entre activité/repos, ou dépense/récupération d’énergie, via le sommeil, l’activité physique, mais aussi l’hygiène alimentaire (la consommation d’excitants et toxiques par exemple crée un déséquilibre) et également psycho-émotionnelle.

Un naturopathe pourra vous accompagner dans l’optimisation de votre hygiène de vie.

Se préparer à la parentalité sur le plan psycho-émotionnel

Pourquoi prendre soin de son équilibre psycho-émotionnel ?

  • Afin d’équilibrer les systèmes nerveux végétatifs para et orthosympathique (cités précédemment) via la gestion du stress et des émotions ;
  • Pour lever les obstacles internes ou blocages psychologiques, croyances limitantes, qui impactent potentiellement de façon négative sur la fertilité, et par conséquent diminuent les chances de concevoir ;
  • Egalement afin de se délester de mémoires (cellulaires, transgénérationnelles ou autres) agissant notamment sur la fertilité, mais aussi de manière à éviter de les transmettre à votre enfant, lui permettre de développer son plein potentiel, et que les schémas négatifs ne se reproduisent de génération en génération ;
  • Pour permettre à la future maman de vivre sereinement sa grossesse, son accouchement et ensuite l’arrivée de son enfant (pour ce dernier point, le futur papa est tout autant concerné), en apprenant à gérer ses émotions afin de ne pas être submergée par celles-ci le moment venu ;
  • Afin de bâtir pour votre couple un socle solide, et donc une famille accueillante et sécurisante pour votre futur enfant ;
  • Mais aussi en vue d’accompagner par la suite votre enfant sur des bases psycho-émotionnelles stables et solides, afin de l’aider à gérer ses propres émotions et son stress.

Cet équilibre psycho-émotionnel passera donc pour la femme et l’homme par :

  • La régulation de votre stress, en agissant éventuellement sur votre rythme de vie, vos contraintes, environnement (qui devrait être le plus naturel possible), ou encore vos propres pensées.
  • Une bonne gestion de vos émotions, en apprenant à les ressentir, les reconnaître, les comprendre, les satisfaire.
  • Un travail de « nettoyage » psychologique, de vos pensées, croyances, blocages, et blessures de votre propre enfant intérieur, en en prenant avant tout conscience, et en choisissant ensuite vos propres valeurs, et l’orientation que vous souhaitez donner à votre vie, en dehors des attentes et schémas inculqués par l’éducation et la société.
  • Si besoin un travail sur les mémoires, qu’elles aient été transmises par des événements de vie, la famille, ou qu’elles soient karmiques.

Différentes thérapies et approches pourront vous aider en ce sens : sophrologie, méditation de pleine conscience, yoga, psychothérapie, microkinésithérapie, EFT, élixirs floraux, kinésiologie, etc…

RECEVEZ GRATUITEMENT LA REVUE

se-preparer-a-etre-parents-en-conscience-pour-donner-la-vie

Se préparer à être parents sur le plan énergétique

Pourquoi prendre soin de son équilibre énergétique ?

  • Afin d’impacter positivement votre taux vibratoire, celui-ci agissant directement sur les éléments que vous attirez à vous et manifestez dans votre vie (événements, personnes, etc…), ce que l’on nomme la loi de l’attraction.
  • Pour augmenter ou maintenir votre énergie, celle que l’on appelle également vitalité, ou force vitale, via le corps éthérique.
  • Tous les déséquilibres et troubles physiques, et même psycho-émotionnels, débutent subtilement sur le plan énergétique avant de se manifester plus concrètement dans la matière. Il est ainsi préférable et bien plus efficace d’optimiser son équilibre énergétique lorsque l’on souhaite agir de façon préventive sur sa santé globale. Chacun de nos chakras est relié à différents organes et une glande endocrine (qui sécrète des hormones), mais également à un corps énergétique ou subtil (nous en avons plusieurs : éthérique, astral, mental, causal, bouddhique et divin, ayant un rôle bien précis, et fonctionnant en symbiose avec les autres corps, les chakras et le corps physique). Ainsi, les uns impactent les autres, du corps physique et ses fonctions, aux corps agissant sur un plan vibratoire élevé (spirituel), en passant par les corps gérant les émotions et pensées, ainsi que les différentes mémoires.

Par conséquent, afin d’optimiser votre équilibre énergétique :

  • Appliquez les différents conseils concernant l’hygiène de vie pour agir sur le plan physique, et ceux permettant de prendre soin de votre équilibre psycho-émotionnel. Ainsi, votre corps physique, ainsi que vos pensées et émotions impacteront positivement vos corps subtils éthérique, astral, mental, et causal (si vous faites un travail de libération des mémoires).
  • Evitez les différentes pollutions énergétiques, telles que les ondes électromagnétiques, cosmo-telluriques, les pollutions chimiques diverses, mais également les pollutions émotionnelles et mentales provenant parfois de votre entourage proche ou éloigné.
  • Reconnectez-vous à l’inverse davantage aux éléments naturels.
  • Apprenez à maintenir l’équilibre de vos chakras.

Outre les techniques et approches citées précédemment, les soins énergétiques (par exemple le reiki), le yoga, tai chi, qi gong, la lithothérapie, et autres pratiques énergétiques, pourront vous aider à équilibrer vos corps subtils.

Vous pourriez aimer lire : Suivre votre cœur

Se préparer à la parentalité sur le plan spirituel

Le terme « spirituel » n’a pas ici de connotation religieuse. Il exprime davantage la conscience, le sens profond derrière chaque action entreprise.

Au-delà du désir de procréer, faire un enfant revêt de nombreux aspects dont nous n’avons pas toujours conscience. Nous donnons vie à un nouvel être. Ce petit être participera, qu’il le veuille ou non, à l’évolution de la société, mais également de notre planète.

« Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde » – Gandhi

Voici donc quelques propositions de questions qui pourront vous permettre, l’un et l’autre, puis ensemble, de mettre de la conscience dans votre projet de parentalité.

  • Quel est le sens profond de vos vies respectives ? Quelle est la direction que vous souhaitez leur donner ?
  • Quelles sont vos aspirations profondes, qu’est-ce qui vous anime intérieurement, vous donne la motivation, l’envie, l’énergie de vous lever chaque matin et de continuer à avancer sur votre chemin ?
  • Vous sentez-vous accomplis, réalisés, parfaitement alignés avec votre être intérieur ?
  • Êtes-vous à l’écoute de votre boussole interne, de votre intuition, et auquel cas lui faites-vous confiance ?
  • L’amour fait-il parti de votre quotidien (l’amour de soi, des autres, dans vos actions, vos projets…) ?
  • Sur quelles valeurs basez-vous vos vies respectives, votre couple, et sur lesquelles souhaitez-vous baser votre famille ?
  • Avez-vous guéri vos (éventuelles) problématiques avec vos propres parents ? Êtes-vous l’un et l’autre sereins face au rôle de parent, et quelle est votre vision de celui-ci ?
  • Quel est le sens de votre projet de parentalité ? Que recherchez-vous l’un et l’autre, et pour votre couple, dans le fait de donner la vie, puis d’accompagner un enfant sur son chemin de vie ? Avez-vous des attentes envers cet enfant ?
  • Que souhaitez-vous apporter, transmettre à cet enfant ?

Prenez le temps, l’un et l’autre, de répondre à ces questions séparément. Au préalable, prenez un petit moment d’intériorisation afin de vous recentrer, revenir à votre cœur et trouver vos propres réponses. Puis partagez et échangez sur ce que vous aurez découvert.

Au besoin, vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute.

Vous l’aurez compris, chaque aspect de votre Être est important. Il est à prendre en considération pour votre propre santé, votre bien-être et votre réalisation personnelle. Mais cela l’est tout autant pour votre futur enfant, car vous lui transmettrez ce que vous êtes…

Alors, prenez soin de vous !

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Stéphanie Grosieux est l’auteur de cet article

naturopathe-montpellier-stephanie-grosieux-visage