Partager :

Par le Dr Paul DUPONT – Dermatologue, ancien Chef de Clinique d’endocrinologie et nutrition, ancien attaché des hôpitaux en dermatologie

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Cure détox de printemps : 3 étapes pour aider le foie et renforcer la vitalité

Le foie est le plus gros organe du corps. Il assure de nombreuses fonctions : il trie et stocke les nutriments et les oligo-éléments, il sécrète des hormones qui servent à réguler la croissance du corps, il met en réserve l’énergie, et enfin il participe au contrôle de l’immunité. Tout ceci, c’est aussi sans compter qu’il est une véritable usine d’épuration de l’organisme. C’est là sa fonction Détox qui est à son maximum au printemps. Ainsi, pour ne pas perturber les autres fonctions du foie, il est utile de l’aider dans cette activité de détoxification.

cure-printemps-oemineLa cure détox que l’on peut ainsi préconiser au printemps se déroule en 3 phases, associant pour cela 3 compléments alimentaires parallèlement à une cure précoce de sève de bouleau de Finlande biologique.  Phase 1 : dépuration avec Oemine SOUFRE-RADIS NOIR. Phase 2 : drainage avec Oemine CHROME-PISSENLIT. Phase 3 : régénération alcaline avec Oemine CITRO-BETAINE.

Plus d’infos ici sur la cure détox de printemps associant la synergie de 3 compléments alimentaires.

Phase 1 :  Dépuration avec Oemine Soufre-Radis noir (2 gélules 3 fois par jour à prendre pendant les repas, pendant 10 jours)

La dépuration consiste pour le foie à « brûler » les déchets et les toxines de l’organisme. Ceci est possible grâce au soufre végétal. Le meilleur apport de soufre est en effet celui des acides aminés soufrés, notamment du sulforaphane. Ce soufre végétal a de nombreuses vertus. Il permet en particulier, par la sulfo-conjugaison, de piéger les toxines en vue de leur élimination. Ce même soufre végétal aide les lymphatiques à solubliser les déchets et les toxiques, et à les ramener vers le foie. Les plantes les plus riches en soufre végétal sont notamment le brocoli, le radis noir et le raifort. Il faut donc commencer la cure détox par cette phase de solubilisation des déchets et d’épuration hépatique. On peut ensuite passer à la cure de drainage.

Phase 2 : Drainage avec Oemine Chrome-Pissenlit (2 gélules 3 fois par jour, pendant 10 jours)

Le drainage permet de concentrer les déchets et de les éliminer. C’est également le foie qui assure cette fonction, soit directement par voie biliaire, soit indirectement par drainage hépato-rénal. Ainsi, par exemple, le foie élimine les acides en les renvoyant aux reins. Les plantes de drainage sont spécifiques. Elles sont dites « fondantes » car elles dissolvent, empêchant notamment les calculs, et stimulent les fonctions éliminatrices. Ce faisant, elles rafraîchissent l’organisme. Parmi celles-ci, on retrouve le pissenlit et le chiendent. Dans Oemine Chrome-Pissenlit, elles sont associées au chrome qui contribue à réguler la glycémie, et par ce biais à lutter contre le surpoids.

Phase 3 : Régénération avec Oemine Citro-Bétaïne (2 gélules 3 fois par jour, pendant 10 jours)

La dernière phase de détox consiste à régénérer le foie et à lutter contre l’acidification de l’organisme. L’élimination des toxines se traduit en effet par une acidification liée aux déchets métaboliques. C’est dans cette phase que l’on aide le foie à se recharger. Oemine citrobétaïne peut y contribuer de par ses constituants : le concentré de betterave vise à éviter les dépôts des graisses. Il favorise la réparation cellulaire du foie et l’alcalinisation du sang. Le citron diminue la production et le stockage des graisses et, par conséquent, favorise la protection contre le « foie gras ».

Cure parallèle de sève de bouleau

Il est recommandé d’associer la cure détox à la cure pré-printanière de sève de bouleau. La sève de bouleau de Finlande biologique Oemine est la plus adaptée, car la plus concentrée en principes actifs. Surtout, elle est déjà disponible au tout début du mois de mars, puisqu’elle est recueillie en juin de l’année précédente par un procédé sous vide et sans conservateur qui préserve totalement ses qualités. Elle est très riche en manganèse, un oligo-élément indispensable au tissu conjonctif, et notamment à la paroi des lymphatiques. Elle est aussi riche en zinc, qui active les fonctions hormonales et la régénération de l’organisme.

Plus d’infos ici sur la sève de Bouleau Oemine

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Le Dr Paul DUPONT
est l’auteur de cette chronique

Dermatologue,
ancien Chef de Clinique d’endocrinologie et nutrition,
ancien attaché des hôpitaux en dermatologie.